top of page

Vienne

Cela faisait des années que j’avais envie de découvrir cette belle capitale. Nous avions déjà visité Budapest et Prague les années précédentes, et Vienne était la dernière ville du plus beau trio gagnant d’Europe central.

Vous pourriez d’ailleurs opter pour un fabuleux voyage et visiter les trois capitales en une seule fois. Elles ne sont qu’à environ trois heures de routes les unes des autres, et sont très bien desservies entre elles par le train et l’avion. Veillez alors à en avoir le temps, car trois jours pleins (au moins) sont nécessaires pour prendre correctement le pouls de chacune !

L'arrière de l'Opéra de Vienne depuis le musée Albertina.

Vienne est la capitale et la plus grande ville d’Autriche. Son niveau de vie est plus élevé que celui des pays qui l’entourent. S’il est possible de visiter Prague ou Budapest pour peu d’argent, prévoyez un budget plus important pour Vienne. Amis européens, une simple carte d’identité sera nécessaire pour s’y rendre en deux heures d’avion depuis Paris, et sans décalage horaire. Vous y apprendrez sans doute quelques mots d’Allemand (ou pas hehe) et y paierez en Euros.


C’est une ville à taille humaine qu’il est agréable de parcourir à pieds. Nous n’y avons quasiment jamais pris les transports en commun. Nous y avons loué des trottinettes quelques fois, non pas par nécessité, mais pour le fun ! 

La ville est cependant très bien desservie, et vous trouverez sans peine un moyen de vous déplacer si cela était indispensable. Son réseau de transport est l’un des plus important au monde. Nul doute que vous apprécierez de photographier certains de leurs tramways à l’allure ultra vintage.

Le centre-ville est délimité par le célèbre Ring. Le « Ring Tram jaune » circule en 25 minutes sur cette voie de autour du centre-ville de Vienne. En passant devant les principales attractions de la ville, audio-guide sur les oreilles, ce petit tramway jaune est une attraction touristique à lui seul.

La façade de l'Opéra de Vienne situé sur le Ring avec ses tramways.

L’Autriche, berceau de la musique classique qui a vu naître Mozart, (vous le verrez d’ailleurs partout en ville) possède une Capitale qui nous a charmés du début à la fin. Il ne faut pas se contenter de la visiter. Il faut la vivre. Adoptez le rythme de vie de ses habitants. Réchauffez-vous dans les Cafés avec un chocolat Viennois. Observez les locaux s’y attarder des heures avec un journal. Admirez le balai incessant des Viennois qui, d’une folle élégance, se faufilent jusqu’à l’Opéra. Imprégnez-vous de Vienne et rentrez convaincus que vous êtes nés dans le mauvais pays !

Mozart est partout, même dans le street art

Le programme du voyage

Un programme de 4/5 jours 

  • Arrivée à Vienne, transfert aéroport – ville.

  • Jour 1. Visite de la Hofburg ; visite de l’opéra de Vienne ; bibliothèque nationale ; centre historique.

  • Jour 2. Le quartier des musées ; hôtel de ville ; parlement ; patinoire.

  • Jour 3. Château de Schönbrunn, musée et ses jardins ; zoo du château. Soirée à l’opéra.

  • Jour 4. Passage par le marché Naschmarkt et église Karlskirche sur le chemin du Palais du Belvédère ; Hundertwasser ; après-midi au Prater ; dernier tour en centre-ville.

  • Retour, transfert Aéroport.

Vous trouverez sur la carte ci-dessous les divers points d'intérêt de la ville évoqués dans cet article. 

Informations utiles

Transfert ville aéroport 

L’aéroport de Vienne est situé à environ 20 km au sud-est de la ville. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • La plus simple et la plus chère : le taxi, pour rejoindre votre hôtel à Vienne en 30 à 45 minutes pour environ 40 €.

  • L’intermédiaire : la ligne City Airport Train (CAT) qui rejoint la gare centrale Wien Mitte en 16 minutes pour 10 € le ticket, soit 20 € l’aller/retour. (Départ toutes les 30 minutes).

  • La solution économique : le train S7 qui rejoint également la gare centrale Wien Mitte en 25 minutes pour 4,20 € le ticket, soit 8,40 € l’aller/retour. (Départ toutes les 30 minutes)

  • Il existe aussi des bus qui font la liaison.

 

 

Rentabiliser ses visites

Il existe le Vienna PASS pour rentabiliser son séjour à Vienne. Il est assez cher : 79 € par jour ou 139 € pour 3 jours. A vous de voir si cela peut être avantageux selon les visites que vous comptez faire.

Nous ne l’avons pas acheté. https://www.viennapass.de/fr/shop

 

 

Où dormir ?

Comme je vous le disais précédemment, le coût de la vie à Vienne est semblable à celui de la France. Une nuit d’hôtel dans un joli établissement en centre-ville, sans même parler d’établissement hauts de gamme, monte vite au-delà de 150 € la nuit.

Nous avons choisi à la dernière minute un hôtel juste à l’extérieur du Ring, à quelques pas de l’Opéra de Vienne qui s’est révélé être une excellente surprise.

 

Hôtel Saint Shermin Vienne

 

Cet hôtel s’est relevé être d’un excellent rapport qualité prix. Propre, confortable, bien placé, avec un personnel aux petits soins. Nous y retournerions sans hésiter. Une centaine d’euros la nuit pour deux déjeuner compris en basse saison.

Jour 1 : la découverte du centre historique

Jour 1

La Hofburg est probablement un des monuments les plus emblématique de la ville. C’est un des plus grands palais du monde. Elle fut la résidence des Habsbourg, la famille impériale autrichienne, pendant 650 ans. Elle est à elle seule, le symbole du pouvoir impérial. Vous pourrez circulez librement autour du bâtiment. Peut-être vous laisserez vous-même tenter par une balade en calèche. Elles sont nombreuses à attendre les touristes à cet endroit. Apprécierez quoi qu'il en soit les douces effluves de poney ! ;)

Aujourd’hui, la Hofburg abrite le célèbre « musée Sissi », un centre de congrès, mais aussi la résidence du président autrichien.

 

On vous conseille de ne pas rater le « musée Sissi ». Un audio guide très utile est compris dans le prix. Loin des clichés de la vie supposément rêvée de la princesse, vous en apprendrez beaucoup sur elle et la famille impériale.

Avant d’arriver à la partie très intéressante du musée, vous n’aurez d’autre choix que de passer d’abord par toute la collection d’argenterie de la famille impériale. Si les assiettes et les cuillères ne vous intéressent guère, prenez patience et marchez vite, la suite en vaut le coup.

Bon à savoir

Si vous comptez visiter le musée Sissi ET le château de Schonbrunn, pensez à prendre un ticket « Sissi Ticket ». Il vous fera gagner du temps et quelques euros.

Nous n’en avons pas eu le temps durant notre séjour, mais nous aurions aimé assister à l’entrainement matinal de l’Ecole d’Equitation espagnol de Vienne, pour 16 € par personne. Juste à côté de la Hofburg, c’est une véritable institution. Il est possible de visiter l’école et les écuries et/ou d’assister à l’entrainement du matin des chevaux. Renseignements ici : https://www.srs.at/tickets-veranstaltungen/

La façade du palais de la Hofburg.

Tout cela vous aura probablement pris déjà quelques heures. Il est temps de se diriger vers l’incroyable Opéra de Vienne non loin, pour en visiter l’intérieur. Il n’est pas possible de réserver votre billet. Ils sont simplement vendus derrière un guichet à l’opéra peu de temps avant les visites. Elles durent environ 40 minutes, sont guidées et données en différentes langues. N’arrivez donc pas trop tard pour être sûr d’avoir un ticket.

Le planning est consultable ici : https://www.wiener-staatsoper.at/en/service/guided-tours/ .

 

Le buste de Strauss, ancien directeur de l'Opéra.

L'intérieur de la salle de spectacle.

Voilà l'heure du déjeuner. Ne comptez pas sur moi pour des recommandations culinaires, la gastronomie d’Europe Centrale ne nous a définitivement pas séduite. Si vraiment vous insistez… Je pense qu’une pizza peut difficilement décevoir. Même bof, ce sera quand même bon. ;)

On se retrouve pour le goûter, là j’aurais beaucoup à vous dire !

 

Après cette pause méritée, dirigez-vous vers la bibliothèque nationale Autrichienne. Vous la visiterez pour 8 € bien dépensés. C’est une des plus belles que nous ayons vu.

La splendide voute de la Bibliothèque Nationale d'Autriche.

Levez les yeux : vous allez en prendre plein la rétine.

Reparlons donc du goûter. L’Autriche est un pays incroyable pour ceux qui aime paresser à la table d’un café. C’est une véritable institution nationale. Si vous repartiez sans avoir passé au moins une heure ou deux chaque jour dans un café Viennois, alors vous seriez passé à côté de l’Âme de Vienne. Aucun serveur ne viendra vous presser, ni vous inciter à consommer davantage pour « avoir le droit de rester ». Alors profitez-en.

 

Le Sacher Torte est LA spécialité Autrichienne. On l’a adorée. Imaginez-vous le meilleur gâteau au chocolat de votre vie. Vous y êtes presque. C’est encore meilleur que ça !

Mais quoi qu’il en soit, nous avons adoré tous leurs gâteaux, leur chocolat Viennois, et la décoration rococo de leurs Cafés d’antan.

           

Les Cafés emblématiques dans la ville ne manquent pas.

Seulement voilà, ils sont tellement victimes de leur Histoire que nous n’avons jamais pu y mettre un pied. Vous apercevrez de loin la queue qui se profile devant chacune de ces enseignes pour y avoir une table.

Cette ville était bien trop magique selon nous pour y perdre du temps à attendre. On a donc trouvé chaque jour rejuge dans ce Café du centre-ville : https://www.heiner.co.at/ 

Vous pouvez y monter, le lieu est immense et rococo à souhait.

Histoire de ne pas rentrer en ayant loupé quelque chose, nous avons tout de même acheté un Sacher Torte à emporter, auprès du Café de l’hôtel Sacher. Je dois avouer qu’il était d’un autre niveau. Un rêve en bouche ! Alors cela vaut-il la peine de faire la queue ? C’est à vous de voir ! Si le doute persiste jusqu’au bout, sachez que vous pourrez acheter le Sacher Torte original au Duty free de l’aéroport. Malins ces Autrichiens !

Les fameux Sacher torte de l'hôtel Sacher. (Version carrée à emporter)

Durant la fin d’après-midi déambulez dans le centre historique de Vienne, admirez la superbe cathédrale Saint Etienne (Stephansdom). Vous pouvez y accéder gratuitement. Des visites guidées sont également possibles. L’architecture Viennoise est incroyable, et pas un bâtiment ne vient gâcher l’ensemble. Le centre historique est idéal pour une halte shopping, rien n’y manque.

La cathédrale Saint-Etienne.

Jour 2 : le quartier des musées et le Rathaus

Jour 2

Les musées de Vienne sont pour la plupart concentrés dans le même coin de la ville, appelé « le quartier des musées ». C’est un quartier branché où se mêlent des bâtiments à l’architecture baroque, des expositions, des ateliers d’artistes et des œuvres avant-gardistes.

Selon la saison, les places de ce quartier accueillent des manifestations temporaires (cafés et terrasses l’été, petit marché de noël l’hiver…).

 Les musées incontournables y sont trop nombreux pour être comptés :

  • Le musée des beaux-arts ;

  • Le musée d’histoire naturelle ;

  • Le MUMOK, musée d’art moderne…

Les amateurs d’Arts et de culture seront ravis. A partir de là, c’est à vous de jouer. Vous pourriez décider de n’en visiter qu’un, de faire un bref passage dans un ou deux, ou bien de consacrer une journée entière à la visite de plusieurs musées.

 

Le quartier des musées s’étend sur plusieurs centaines des mètres le long du Ring. En continuant votre balade le long de ce dernier, vous atteindrez ensuite le parlement Viennois, l’hôtel de ville, puis l’université de Vienne.

Ambiance sympa autour des musées.

Habituellement, le parlement peut se visiter mais il était en travaux en Février 2020 lors de notre visite, et promettait de le rester pour un bon moment. Dommage pour nous, ce bâtiment aux colonnes gigantesques, construit dans un style grec antique avait l’air superbe. Enfin… derrière les bâches et les échafaudages !

L’hôtel de ville de Vienne, « le Rathaus » est absolument remarquable dans un style néogothique. Il est immense et également visitable. La place de l’hôtel de ville et l’hôtel de ville lui-même accueillent de nombreuses et diverses manifestations tout au long de l’année.

Une pause gourmande devant le Rathaus s'impose.

Patiner face au Rathaus en soirée est un régal, surtout entre les arbres scintillant.

Chaque année prend place sur la place de l’hôtel de ville un marché de noël, qui dès le 24 décembre (et jusque fin février) laisse place à une fabuleuse patinoire en plein air. Mais attention, pas n’importe quelle patinoire ! Une des plus grandes du monde : 8300m2 tout de même, sur plusieurs étages.

 

Des chemins de glaces relient les lieux de patinage les uns aux autres. Imaginez maintenant le bel hôtel de ville en arrière plan, des décorations de noël scintillantes encore accrochés aux arbres, des chants de noël mêlés aux tubes du moment en fond sonore et des effluves de gourmandises de fêtes flottant partout dans les airs. Cela ressemblait de prêt à un film de noël en plein mois de février.

Nous n’avons pas résisté longtemps et y avons passé une bonne partie de l’après-midi pour environ 40 € pour deux. Un souvenir féerique. A ne pas rater si vous y êtes à cette période.

Un peu plus loin le long du boulevard, vous arrivez ensuite à l’université de Vienne, qui est l’une des meilleures universités européennes. C’est un bâtiment remarquable, dans un style Renaissance italienne, qu’il est possible de visiter seul ou avec un guide.

 

N’oubliez pas ensuite d’aller paresser dans un Café viennois en attendant l’heure du dîner.

La patinoire est l'attraction à ne pas louper en hiver.

 

Jour 3

Il est temps de prendre la direction du château de Schönbrunn. Légèrement excentré, c’est la seule fois où nous avons pris le métro. Rien de plus simple : empruntez la ligne verte depuis le centre-ville, (U-Banh U4. Départ station de métro Karlsplatz, arrivée Schönbrunn) et vous y serez en moins de 30 minutes.

Le château de Schönbrunn est un immanquable. C’est l’un des sites les plus visité de Vienne. Et pour cause, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.

Jour 3 : le château de Schönbrunn

Le château était la résidence d’été de la famille impériale. Le parc, immense, et ses jardins à la Française sont remarquables. Dommage que de nombreuses attractions dans le parc du château soient systématiquement sujets à supplément. Et la note monte vite !

Cependant, vous verrez l’essentiel avec le « Sissi ticket », qui combine la Hofburg en ville et le château de Schönbrunn pour 36 €. Pour la visite du château et de ses extérieurs, prévoyez au moins la matinée.

Les serres du château sont gigantesques, mais comme beaucoup d'autres activités, il faut payer un supplément.

Nous nous sommes laissés tenter par la visite du Zoo du château de Schönbrunn (en supplément donc, 20 € par personne) dans l’après-midi. Il est le plus vieux zoo du monde et a été élu « meilleur zoo d’Europe » cinq fois. Tout comme le château, le parc zoologique est classé à l’Unesco. Nous l’avons trouvé vraiment splendide ! Les animaux y sont dans de très vastes et propres enclos, et la diversité d’espèces était impressionnante.  Oursons polaires, pandas, koalas… Nous y avons passé tout l’après-midi. Cela peut être une belle idée pour les familles.

Le magnifique château de Schönbrunn et ses jardins.

A nouveau, n’oubliez pas d’aller paresser dans un Café après cette journée bien remplie.

 

Il sera ensuite temps de se préparer pour aller à l’opéra, la plus Viennoise des expériences. Personnellement, nous n’en avons pas eu le temps et c’est un grand regret ! C’est de toute évidence l’expérience à faire dans une telle ville ! Alors ne manquez pas cette opportunité.

Le Sacher Torte du café Heiner et un délicieux capuccino. 

Pour cela, deux solutions :

  • Acheter des billets pour l’opéra directement sur leur site officiel. Mais soyez prévenus, cela peut être cher, voire très cher ! Si tel est votre choix, n’oubliez pas votre tenue chic ; Les Viennois se pressent devant l’opéra en costard et robe de soirée. N’oubliez pas non plus de réserver avec de longues semaines d’avance.

  • Opter pour un bon plan de dernière minute, mais qui pourrait aussi bien tomber à l’eau ! Chaque fois qu’il y a une représentation, l’opéra cède peu avant le spectacle les éventuelles dernières place non vendues pour quelques euros à peine.  Il faut savoir que bien souvent, ces billets valent pour des places « debout », mais vous assisterez au même spectacle, et rien de vous oblige à rester jusqu’à la fin.

 

Jour 4

Nous nous rendons ce matin au Palais du Belvédère. Je vous entends dire « mais n’y a-t-il que des châteaux et des palais à Vienne ? ». Oui. Vienne a des allures de conte de fées.

Sur le chemin (une vingtaine de minutes de marche), passez par la place du marché Naschmarkt. Là-bas se trouve un marché local qui compte plus de 120 étales des plus variées du lundi au samedi. Il s’étend sur plus de 500 mètres, et vous y trouverez des spécialités venues du monde entier. Nul doute que vous puissiez y manger si vous le souhaitiez. Le samedi, un marché aux puces de 35 stands s’ajoutent à ceux déjà présents.

Jour 4 : du palais du Belvédère au Prater

Passez ensuite par l’église Karlskirche, « l’Eglise Saint Charles Borromée ». Elle possède un dôme magnifique et est une des structures Baroques les plus importantes à Vienne. Il est possible d’y monter pour y admirer les fresques présentes. De nuit, cette église est encore davantage un ravissement pour les yeux.

L'Eglise Karlskirche et son bassin d'eau.

Continuez votre route et nous voilà enfin arrivés au palais du Belvédère. C’est un splendide château baroque qui accueille désormais un musée d’art. On y trouve entre autres les œuvres de Gustave Klimt, un artiste autrichien incontournable.

Le magnifique palais du Belvédère.

Les jardins, accessibles gratuitement, sont absolument remarquables et comptent parmi les plus beaux jardins baroques d’Europe.  

Les jardins du palais.

L’après-midi, place à la détente et aux jeux au Prater de Vienne. Sur votre route, arrêtez-vous par la Hundertwasserhaus de Vienne. C’est une véritable attraction touristique tant l’architecture de ce bâtiment dénote dans la belle capitale viennoise. Arrivés dans le coin, vous ne pourrez pas louper le bâtiment en question !

Bien que spectaculaires, ces bâtiments sont moins colorés en vrai que sur les réseaux sociaux (saturatioooon).

Rendez-vous ensuite au Prater tout en passant par l’agréable parc « Wiener Stadtpark ». Le Prater est un ravissement pour les jeunes et moins jeunes ! Nous avons adoré cet endroit. En proche périphérie de la ville se trouve ce parc d’attractions pleinement ouvert chaque année de mars à octobre. En février, certaines attractions étaient cependant ouvertes, et d’autres pas. Le Prater tient davantage d’un petit Disneyland aux décors soignés que d’une simple fête foraine. Tout y est ! Cafés, restaurants à thème, vente de confiseries…

La grande roue du Prater est la plus vielle au monde encore en service.

La Wiener Riesenrad et ses cabines rouges.

La grande roue qui se trouve là-bas est un véritable emblème de la ville. En été, il parait qu’il y a des embouteillages pour y monter.

 

Bien plus qu’un parc d’attraction, le Prater est aussi un poumon vert dont l’allée principale fait 4,5 km. Il compte parmi les plus beaux parcs publics au monde.

C’est probablement le moment idéal pour retourner ensuite en ville en longeant une partie du canal du Danube, devenu un endroit hyper banché, haut lieu du Street art, où le graffiti est légal. En été, des petits restaurants et stands s’alignent le long du canal pour une ambiance des plus cool.

De belles ambiances street art le long du canal.

N’oubliez pas de monter sur le perron du musée Albertina pour admirer une dernière fois l’Opéra de Vienne de nuit, et dire au revoir à cette ville magique.

 

Jour 5

Retour à l’aéroport.

 

Galerie photos

Galerie photos